L’union du peuple

La promesse que le peuple s’unira et dépassera les schismes inconciliables qui le divisent en tant de clans est l’une de celles qui génèrent le plus l’incrédulité. Cependant, Dieu affirme qu’il donnera un même cœur à tout le peuple. Un cœur qui sera au-dessus de la religion et de la vision profane, au-dessus de la politique et de tout ce qui divise le peuple:

Je leur donnerai un seul et même cœur et une même direction, afin qu’ils me craignent leur vie durant, pour leur propre bien et le bien de leurs enfants après eux. (Jérémie 32, 39)



Or, je vous enverrai Elie, le prophète, avant qu’arrive le jour de l’Eternel, jour grand et redoutable ! Lui ramènera le cœur  des pères à leurs enfants, et le cœur  des enfants à leurs pères, de peur que je n’intervienne et ne frappe ce pays d’anathème. (Malachie 3, 23-24)

Je les constituerai en nation unie dans le pays, sur les montagnes d’Israël ; un seul roi sera le roi d’eux tous: ils ne formeront plus une nation double et ils ne seront plus, plus jamais, fractionnés en deux royaumes. (Ezéchiel 37, 22)

Advertisements

Les bénédictions spirituelles

Rédemption d’Israël que Dieu avait déjà commencé à réaliser la phase physique, il continuera étape de plus intensément spirituelle. Mais cette fois, les étangs atteindra le cœur et l’âme du peuple; Car je répandrai des eaux sur le sol altéré, et des ruisseaux sur la terre sèche; Je répandrai mon Esprit sur ta semence, et ma bénédiction sur ta progéniture; Et ils germeront parmi l’herbe, comme les saules près des cours d’eau. (Isaïe 44, 3-4)

Et ils viendront et chanter dans les hauteurs de Sion, et y afflueront la bonté de l’Eternel, le maïs, et le vin, et de l’huile, et le jeune du troupeau et du troupeau; et leur âme sera comme un jardin arrosé, et ils ne sont pas plus du tout de pins. (Jérémie 31,11)

  1. Le pardon des fautes, la nouvelle alliance et la transformation du cœur et des sens<
  2. La présence de Dieu au sein de son peuple

Le retour d’exil et le développement du pays

Le retour des Juifs d’exil et le retour de l’autorité de ta terre entre

leurs mains engendre deux bénéfices immédiats : Le développement

de la popu­la­tion et la recons­truction du pays, à savoir la

renaissance de sa végétation et de sa faune, la florai­son de villes et

de lieux d’habitation – la plupart érigées sur leur emplacement

antique. La terre d’Israël demeura dans les ténèbres tant que le peuple

d’Israël demeura loin d’elle ; elle ne revint à la vie que

lorsqu’elle le retrouva et le peuple ne recommença à s’épanouir que

lorsqu’il s’y réinstalla.

Le sionisme, mouve­ment caractérisé de « laïc »,

accom­plit  en fait les promesses bibliques. Ce qui a été réalisé

tient du prodige ; prodige que l’Eternel ac­com­plit en faveur de

ses enfants dans un but bien précis, afin qu’ils voient et sachent,

réflé­chissent et compren­nent tous ensemble que c’est la main de

l’Eternel qui l’a fait, que c’est le Saint d’Israël qui en est l’auteur

(Isaïe 41, 20). Et surtout qu’ils s’attendent avec une foi inébranlable

à ce que les prophéties bibliques poursuivent leur accom­plis­­sement

jusqu’à son terme :



Ils viendront et entonneront des chants sur les hauteurs de Sion, ils

accourront jouir des biens de l’Eternel, du blé, du vin et de l’huile,

des produits du menu et du gros bétail ; leur âme sera semblable à

un jardin bien arrosé et ils seront désormais exempts de soucis.

(Jérémie 31, 12 [11])




Je les ferai sortir [les brebis d’Israël] du milieu des nations, je les

rassemblerai des [différentes] contrées et les ramènerai sur leur

sol ; je les ferai paître sur les montagnes d’Israël, dans les

ravins et dans toutes les localités habitables du pays. (Ezéchiel 34,

13)