Rôles essentiels des premiers-fruits

Rëles essentiels des premiers-fruits

Proclamer la Geoulah

Monte sur une montagne ëlevëe, porteuse de bonnes nouvelles pour Sion, ëlëve ta voix avec force, messagëre de Jërusalem ! ëlëve-la sans crainte, annonce aux villes de Juda: Voici votre Dieu. (Isaëe 40, 9)

Qu’ils sont gracieux sur les montagnes les pieds du messager qui annonce la paix, du messager de bonnes nouvelles, qui annonce la dëlivrance, qui dit ë Sion : Ton Dieu est roi. (Isaëe 52, 7)

Prier et intercëder pour le peuple

Sur tes remparts, ë Jërusalem, j’ai postë des guetteurs, qui ne se tairont ni le jour ni la nuit, en aucun temps: O vous qui faites appel au souvenir de l’Eternel, ne prenez aucun rëpit ! Et ë lui non plus ne laissez point de trëve, qu’il n’ait rëtabli Jërusalem et n’en ait fait un sujet de gloire dans le monde. (Isaëe 62, 6-7)

dans la premiëre annëe de son rëgne, moi Daniel, lisant dans les Livres, je compris que le compte des annëes qui, suivant la parole de Dieu adressëe au prophëte Jërëmie, devaient passer sur les ruines de Jërusa­lem, ëtait de soixante-dix annëes. Et j’ëlevai mes regards vers le Seigneur Dieu pour l’implorer par des priëres et des suppli­cations (…) (Daniel 9, 2-3)

Appeler l’esprit saint pour qu’il vivifie le peuple

Il me dit: prophëtise ë l’esprit, prophëtise, fils de l’homme, et dis ë l’esprit: Ainsi parle le Seigneur Dieu: Des quatre coins, viens, ë esprit, souffle sur ces cadavres et qu’ils revivent. Et je prophë­tisai, comme il me l’avait ordonnë ; et l’esprit les pënëtra, ils vëcurent et ils se dressërent sur leurs pieds, en une multitude extrëmement nombreuse. (Ezëchiel 37, 9-10)

Advertisements

Les premiers-fruits de la Geoulah

En révélant que la Geoulah d’Israël commençait (début de l’année civile 1998), Dieu révéla qu’elle ne se répandra pas sur tout le peuple en même temps. L’objectif de D. est de préparer d’abord un petit troupeau de pionniers répondant avant les autres à son appel. Ces pionniers ont reçu le nom de premiers-fruits et sont appelés à être des colonnes de la Geoulah d’Israël. C’est dans cette phase que nous nous trouvons aujourd’hui. La parution de ces premiers-fruits dans l’arbre d’Israël est une des preuves les plus tangibles du commencement de la Geoulah,le signe avant-coureur que la pluie céleste va se déverser avec abondance sur tout le peuple. L’avancée de Geoulah est ainsi liée à l’avancée des premiers-fruits. Les difficultés que vit Israël aujourd’hui sont les douleurs de l’enfantement de la Geoulah, à savoir de l’enfantement de ses premiers-fruits. Plus la Geoulah progresse à l’intérieur du peuple au-travers de ses premiers-fruits, plus le mal et la corruption cachés s’extériorisent, en particulier dans les structures du pays. Quand Dieu jugera que sera complet le troupeau de premiers-fruits, alors la Geoulah sera étendue à tout Israël, d’une manière que lui seul connaît. Le moment sera alors venu pour Israël, premiers-fruits en tête, d’accomplir sa mission de lumière des nations et leur premier-né et de leur annoncer la Geoulah, à elles aussi, au milieu des jugements qu’elles traverseront (voir :Les nations).