La paix et la sécurité

Dans la promesse de Geoulah, sont inclus ce après quoi notre peuple

soupire tant : la paix et la sécurité. Non la paix artificielle et

trompeuse d’Oslo et non la sécurité fragile et coûteuse que Tsahal

s’efforce de nous offrir. Dieu nous promet la sécurité et la paix

véritables que Lui seul est en mesure de prodiguer. Au lieu d’un

processus de paix, Dieu prépare une alliance de paix. Cela aura lieu

que nos adversaires l’acceptent ou qu’ils s’y opposent de toute la

force de leur hostilité. Dieu protègera, veillera à la justice et

manifestera le jugement:



Que les montagnes chancellent, que les collines s’ébranlent, ma

tendresse pour toi ne chancellera pas, ni mon alliance de paix ne sera

ébranlée, dit Celui qui t’aime, l’Eternel ! (…) grande sera la paix

de tes enfants. Tu seras affermie par la justice : bannis toute

idée d’op­pres­­sion, car tu n’auras rien à craindre ; de terreur, car

tu seras garantie contre elle. Que si l’on se mettait contre toi, ce

serait sans mon aveu ; quiconque se mettra contre toi suc­­com­­bera

sur ton sol. (Isaïe 54, 10, 13-15)




Ne crains donc rien, ô toi, mon serviteur Jacob, dit l’Eternel, ne sois

point alarmé, ô Israël ! car mon secours te fera sortir des

régions lointaines et tes descendants de leur pays d’exil ; Jacob

reviendra et il jouira d’une paix et d’une sécurité que personne ne

troublera. (Jérémie 30, 10)

Advertisements