L’alliance du Sinaï

Première étape vers la Geoulah d’Israël: L’alliance du Sinaï L’alliance d’Abra¬ham exprime les termes de la Geoulah. L’alliance du Sinaï est le moyen devant permettre l’accomplissement de l’alliance d’Abraham, qui est le but: Pour prix de votre obéissance à ces lois et de votre fidélité à les accomplir, l’Eternel votre Dieu, sera fidèle aussi l’alliance de bienveillance qu’il a juré à vos pères. (Deutéro¬nome 7, 12) Première étape vers la Geoulah d’Israël: L’alliance du Sinaï L’objectif de l’alliance du Sinaï était de faire connaître à Israël son Dieu et, par la lumière de la loi, de faire connaître au peuple ses propres ténèbres. La première facette que l’Eternel voulait révéler de lui était son amour. Il se prouvait par la délivrance d’Egypte, préfiguration des déli¬vrances futures, surtout de la délivrance éternelle qui conduira l’humanité dans la véri¬table terre promise, le jardin d’Eden. Cette délivrance devint, pour cette raison, la première des dix Paroles: Je suis l’Eter¬nel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Egypte, d’une maison d’escla¬vage (Exode 20, 2) Contrairement à l’alliance d’Abraham, l’alliance du Sinaï n’est pas éternelle, car elle est condition¬nelle: Le respect de la Loi engendre la bénédiction, à savoir l’accomplissement de l’alliance avec Abraham et l’entrée immédiate dans la Geoulah: Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, observant avec soin tous ses préceptes, que je t’impose en ce jour (…) toutes les bénédictions suivantes se réaliseront pour toi et resteront ton partage (Deutéronome 28, 1-2) Le non-respect de la Loi engendre la malédiction, repousse Israël dans les ténèbres de l’exil, loin de Dieu et de la terre promise, en rupture de l’alliance avec Abraham et des bénédictions de la Geoulah: Si tu n’écoutes pas la voix de l’Eternel, ton Dieu: si tu n’as pas soin d’observer tous ses préceptes et ses lois que je te recommande en ce jour, toutes ces malédictions se réaliseront contre toi et seront ton partage (Deutéronome 28, 15)

Advertisements